L’hiver s’est installé, les températures descendent et vous vous sentez fatigué(e). Et si la solution pour lutter contre la fatigue se trouvait dans votre assiette ?

Explications des liens entre fatigue et alimentation et guide des aliments anti-fatigue pour retrouver tonus et énergie pendant l’hiver.

Fatigue et alimentation

Si les causes de la fatigue sont nombreuses (manque de sommeil, rhumes, déprime hivernale…), une mauvaise alimentation peut aussi engendrer de la fatigue.

En effet, lorsque l’organisme est mal alimenté et qu’il ne reçoit pas les aliments dont il a besoin, il doit puiser dans ses réserves pour fonctionner et finit par s’épuiser. L’alimentation a donc un rôle primordial à jouer pour lutter contre la fatigue, en particulier en hiver.

Attention, « bien manger » veut dire manger équilibré et non pas « plus riche » sous prétexte que les températures extérieures sont froides.

Les aliments anti-fatigue pour être en forme cet hiver

La vitamine D et les oméga 3 dans les poissons gras

En hiver, nous sommes pratiquement tous carencés en vitamine D. La raison ? L’exposition au soleil est la principale source de synthétisation de la vitamine D par l’organisme. Puisque la vitamine D nous manque, nous sommes plus facilement sujets à la fatigue et la dépression.

Puisque le soleil n’est pas au rendez-vous, il faut chercher la vitamine D dans l’alimentation.

Les poissons gras (sardines, harengs, saumon, maquereaux, foie de morue) sont une bonne source de vitamine D.

Les poissons gras sont aussi une excellente source d’oméga 3, des acides gras essentiels au bon fonctionnement du corps et à la protection immunitaire.

Les agrumes pour la vitamine C

En période hivernale, on mise aussi sur la vitamine C, dont la carence est souvent associée à la fatigue. On trouve de la vitamine C dans les agrumes (oranges, clémentines, pamplemousse), mais aussi dans le persil, le kiwi et le brocoli.

Pour les folates, on pense aux légumes feuilles !

Les légumes feuilles (épinards, brocoli, choux de Bruxelles) sont une excellente source d’acide folique (vitamine B9). Or, des apports insuffisants en vitamine B9 engendrent une forme d’anémie qui se traduit notamment par une grande sensation de fatigue.

Maintenir ses apports en fer avec le boudin noir et les lentilles

L’anémie (déficience en fer), engendre un état de fatigue important. Pour recharger ses batteries et maintenir ses apports en fer, il faut veiller à manger des aliments qui en contiennent : le boudin noir, les lentilles, la viande de bœuf par exemple. Attention : consommez la viande rouge sans abus et sans la faire trop cuire.

Les céréales complètes pour faire le plein d’énergie

Les sucres lents apportent de l’énergie à notre corps et aident à ainsi combattre le froid.

Il faut privilégier les céréales complètes (pâtes complètes, riz complet, pain complet), mais aussi les légumineuses (lentilles, haricots rouges, pois chiches…).

Les fruits de mer et les oléagineux pour le magnésium

En cas de petit coup de barre, une poignée d’oléagineux (noix, amandes, noisettes) permet de booster son corps. Les oléagineux regorgent notamment de magnésium, qui aide nos cellules à fabriquer de l’énergie et qui est donc essentiel pour la forme et le tonus. Attention cependant : pas d’excès, une petite poignée suffit, par les oléagineux sont très caloriques.

Pour faire le plein de magnésium, on pense aussi aux fruits de mer.

Et le chocolat ?

Le cacao est une très bonne source de magnésium et a des propriétés anti-fatigue. Alors pour faire le plein d’énergie et lutter contre la fatigue, croquez dans un ou deux carrés de chocolat ! Attention, c’est le chocolat noir à au moins 70% de cacao qui est recommandé.

Laisser un commentaire:

*

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Nutrishape | Micronutrition 2015 © Copyright - CGU- Webam Studio

Les informations et services proposés (régime, bilan, conseils) ne peuvent permettre d'élaborer un diagnostic médical sur la santé, le poids et les besoins de l'internaute. Je-veux-maigrir.com n'offre que des informations générales et ne remplace en aucun cas, un diagnostic médical, ni une consultation médicale. Ce programme ne doit pas être suivi en cas de maigreur (IMC<18.5). En cas de grossesse, ou de régime alimentaire particulier suite à une prescription médiale d'un médecin (diabète, allergie alimentaire, intolérance au gluten...), je-veux-maigrir.com propose des conseils adaptés au profil. Les recommandations et conseils de Je-veux-maigrir.com ne sont pas adaptés aux personnes souffrant de pathologies chroniques ou aigues. En cas de doute, consultez votre médecin traitant.

Bilan gratuit