Il existe certains aliments qui, si on les consomme quotidiennement, ralentiront notre régime, et nous empêchent de maigrir. Pour réussir une perte de poids, non seulement nous avons besoin d’être totalement conscients de ce que nous dégustons, mais nous devrions aussi connaître les aliments à éviter autant que possible, une sorte d’aliments interdits quand on veut perdre du poids comme les sucreries.

Les sucreries dans tous leurs états

Parmi elles, le chocolat qu’on aime considérablement. Il fait partie des sucreries qui ne causeront pas de dégâts sur notre forme à condition d’être mangées occasionnellement et modérément. À noter que le chocolat noir avec 70 % de cacao est moins calorique par rapport au chocolat blanc. Ainsi, si vous êtes prise d’une envie irrépressible de sucreries, vous pourrez vous arrêter à deux carrés de chocolat, un dur exercice en somme.

Les barres chocolatées sont aussi agressives pour la ligne. En outre, les biscuits sont des gourmandises qui provoquent une réponse glycémique importante. La plupart comprennent de l’œuf et comportent un index glycémique supérieur à 55, à part les biscuits secs qui ont un index glycémique relativement bas.

D’autres friandises sont également à éviter telles que les petits gâteaux pur beurre, les gaufres, les crêpes, le macaron, les pains d’épice.

Et à propos des paquets de bonbons, même s’ils ont le don de fournir un plaisir extrême et immédiat, ils sont nocifs pour votre ligne. La solution radicale est de bannir ces sucreries pour écarter cette source incontestable de sucres rapides. Si la tentation est forte, il est conseillé de manger des bonbons à la menthe forte, à l’eucalyptus ou à la réglisse qui s’avèrent être rafraîchissants et moins caloriques.

Les sucreries ne contiennent rien d’autre que des calories, sans aucun apport nutritif. Lorsqu’on mange du sucre, notre organisme stocke la très grande majeure partie dans le gras. Le sucre peut également affaiblir notre système immunitaire, augmenter les chances d’avoir le cancer, augmenter les risques de maladies cardiaques, augmenter le risque d’ostéoporose, et donner une apparence plus vieille et fatiguée.

Les astuces pour ne pas succomber aux sucreries

Croquantes, moelleuses, fondantes, les sucreries ont différentes appellations pour nous séduire. Cependant, il faut bien l’avouer, elles sont dévastatrices de notre ligne.

Pour éviter de grignoter des sucreries, vous devez boire un grand verre d’eau quand vous avez faim. Au bout de 10 minutes, si la sensation de faim persiste, il vaut mieux déguster un yaourt ou un fruit, des aliments plus sains que des confiseries. Pour renforcer la volonté de perdre du poids, avant chaque repas, il est suggéré de manger une pomme pour manger moins. Pour ne pas trop vous imposer de sacrifices alimentaires, vous pouvez perpétuellement réserver des encas légers aux heures du goûter. Au menu, les fruits comme une grappe de raisin, une pomme, un bol de fraises ou des laitages comme un yaourt aux fruits, un morceau de fromage frais.

Si les sucreries sont obligatoires, il existe quelques astuces. Il faut privilégier un croissant nature à la place d’un pain au chocolat, une pomme au lieu d’une barre chocolatée, une tranche de pain complet avec un peu de beurre au lieu des cookies, un bol de fromage blanc allégé à la place d’un flan ou crème brulée. En outre, ces aliments « interdits » peuvent toutefois être inclus dans votre alimentation au compte-gouttes, pendant un jour « libre », où vous vous autorisez à faire quelques écarts par exemple. Les nutritionnistes parleront d’ailleurs plus volontiers d’aliments à consommer avec précaution.

Pour conclure, les sucreries font partie de la liste des aliments prohibés pour réussir son régime et perdre du poids. Néanmoins, l’organisme a besoin de sucre. Dans ce cas, ces gourmandises devront être prises intelligemment et modérément pour pouvoir maigrir.

CategoryPartenaires
Laisser un commentaire:

*

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Nutrishape | Micronutrition 2015 © Copyright - CGU- Webam Studio

Les informations et services proposés (régime, bilan, conseils) ne peuvent permettre d'élaborer un diagnostic médical sur la santé, le poids et les besoins de l'internaute. Je-veux-maigrir.com n'offre que des informations générales et ne remplace en aucun cas, un diagnostic médical, ni une consultation médicale. Ce programme ne doit pas être suivi en cas de maigreur (IMC<18.5). En cas de grossesse, ou de régime alimentaire particulier suite à une prescription médiale d'un médecin (diabète, allergie alimentaire, intolérance au gluten...), je-veux-maigrir.com propose des conseils adaptés au profil. Les recommandations et conseils de Je-veux-maigrir.com ne sont pas adaptés aux personnes souffrant de pathologies chroniques ou aigues. En cas de doute, consultez votre médecin traitant.

Bilan gratuit